•  

    "Comme la semence est à l'intérieur du banian, et qu'à l'intérieur de la semence se trouvent les fleurs, les fruits et l'ombre des branches, ainsi le germe est à l'intérieur du corps, et à l'intérieur de ce germe, le corps se retrouve." Osho

     

     

    Yoga - Nidrâ ~ Sankalpa

     

     

    "Sankalpa", terme qui en sanskrit signifie "la résolution, le souhait ", est pratiqué en séance de Yoga Nidrâ, sous forme d'une affirmation positive que l'on se donne à soi-même, répétée 3 fois mentalement sur une rétention à poumons pleins, à deux moments précis de la séance de Yoga Nidrâ.

     

    Cette graine semée par le Sankalpa va agir, oeuvrer, sur notre capacité de volonté et notre clarté de pensée pour nous défaire de certains comportements négatifs. C'est une graine de puissance que l'on sème en soi, une graine qui va nous aider à devenir ce qu'on aimerait être et vivre, en laissant une impression dans notre mental, tout comme le fait quotidiennement toutes nos expressions.

     

    Il faut mettre de la conviction, de l'intensité dans le Sankalpa pour que cette impression soit forte et agisse au mieux. L'étape du Sankalpa dans une séance de Yoga Nidrâ est donc fondamentale. Sa pratique permet de s'interroger sur ce que nous souhaitons vraiment et d'accorder le mental avec notre besoin le plus profond.

     

    La première séance de Yoga Nidrâ va être la 1ère formulation du Sankalpa, au fil des autres séances, ce même Sankalpa va s'affiner, c'est pourquoi il est recommandé de revenir à lui plusieurs fois, pour que le mental le comprenne, l'intègre, l'accepte. Par contre, il nous faut donc accepter de le reformuler, comme il faut accepter le temps pour construire un projet. Sa formulation se traduira par une phrase simple, positive, concise. Le mental alors enregistrera très facilement le Sankalpa.

     

    Ci-dessous, une séance de yoga-nidrâ

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    http://www.sommeil-mg.net/spip/Yoga-Nidra

     


    votre commentaire
  •  

    Vous n'en êtes peut-être pas conscient, mais vous recevez du Prana tout le temps, dans la nourriture que vous mangez, l'eau que vous buvez, les rayons du soleil, l'air que vous respirez et les personnes qui vous entourent. Vous en donnez également à autrui. Habituellement, il s'agit d'un échange inconscient d'énergie. Si votre corps est sain et plein de vitalité, vous avez naturellement une influence positive sur ceux qui vous entourent lorsque vous transférez votre Prana, consciemment ou inconsciemment.

    L'exercice de visualisation qui suit à pour but d'aider à canaliser votre Prana consciemment afin de développer la pleine vie en soi et la positivité. Cet exercice vous aide à vous recharger et peut vous donner une meilleure humeur lorsque vous vous sentez déprimé. 

     

     Diriger le Prana

     

     

    " Le Prana est la force sur les plans de l'être, depuis le plus élevé jusqu'au plus bas. Tous ce qui bouge, oeuvre ou vit n'est qu'une expression ou une manifestation du Prana." 

    Swami Sivananda

     

     

     

     

     

    • Fermez doucement vos lèvres et inspirez lentement par le nez en comptant mentalement jusqu'à huit avant d'expirer par le nez en comptant également jusqu'à huit.

     

    • A nouveau, inspirez par le nez en comptant jusqu'à huit, mais visualisez le Prana qui afflue vers vous, mêlé à l'air que vous inhalez. Vous aurez peut-être envie de visualiser le Prana comme un courant de lumière.

     

    • Retenez votre respiration en comptant jusqu'à quatre et dans votre mental, visualisez le Prana qui circule dans chaque partie de votre corps.

     

    • Expirez par la bouche en comptant jusqu'à huit et sentez que la négativité quitte votre corps avec l'air vicié. Recommencez autant que vous voulez.

     

     

    "L'art de la respiration" Swami Saradananda 

    Illustration : "ARBRE DE VIE" Carmen Meyer  

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Cet exercice peut être fait n’importe où et ne demande qu’un petit moment. Il est particulièrement utile lorsque vous avez fait des activités telles que courir en tous sens, étudier ou régler certaines questions par téléphone (tout ce qui concentre l’énergie dans la tête aux dépens de l’équilibre général). Il vous aidera à vous sentir plus ancré et moins tendu ou dispersé. Il peut aussi vous aider si vous vous sentez nerveux après une activité psychique.

     

    •  Exercice de Nettoyage et d'AncrageAsseyez-vous dos droit et pieds bien à plats sur le sol, ou restez debout, relaxé autant que possible...

     

    • Imaginez que vos pieds sont enracinés dans le sol.Visualisez vraiment la terre...

     

    • Visualisez une douce pluie tomber sur votre tête, qui lave votre chakra couronne, le refermant un instant et vous apaisant...

     

    • Sentez l’eau de pluie goutter du sommet de votre tête, de votre front, couler sur vos yeux clos, sur votre troisième œil, le nettoyer et l’apaiser, le refermer s’il est ouvert, vous octroyant un repos de réceptivité psychique...

     

    • Elle tombe de votre nez, glisse sur vos lèvres, sur votre menton, votre gorge et d’un bout à l’autre du chakra de votre gorge, elle le nettoie, le calme, l’apaise, laissant votre voix apaisée...

     

    • Elle coule sur votre clavicule et sur votre poitrine jusqu’à ce qu’elle vous apaise doucement et nettoie votre cœur, en guérissant toutes blessures, laissant douleur et sentiment d’étouffement se dissiper et suinter hors de vous, en refermant votre centre du cœur doucement, tel qu’il est tous les jours...

     

    • Elle s’écoule de votre plexus solaire, dissipant les tensions, chassant doucement et calmement colère ou détresse, peur ou appréhension, elle lave de tout cela et referme le centre...

     

    • Elle s’écoule de votre nombril, le nettoie de tout sentiment de doute personnel, en vous équilibrant, vous ancrant à la terre, en refermant l’activité pendant un moment...

     

    • Elle s’écoule du chakra racine, en le nettoyant de la fatigue, de l’abattement, de la mauvaise santé, en vous laissant vitalisé bien que serein...

     

    • Elle glisse sur vos cuisses, de vos genoux, de vos mollets, vos chevilles, elle tombe sur vos pieds pour s’écouler dans la bonne terre, prenant avec elle toute tension et négativité, donnant tout cela à la Terre pour qu’elle le nettoie...

     

    • Ramenez votre conscience dans vos pieds, puis buvez une boisson chaude ou quelque chose d’énergisant, comme un fruit,respirez profondément...

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    • Prenez quelques instants pour tourner votre regard intérieur vers votre dosRégénérer tout son être avec l'énergie de l'EauSentez-le...

     

    • A chaque cycle de de votre respiration, laissez-vous envoyer votre souffle vers les omoplates...

     

    • Visualisez-les que les muscles autour des omoplates se relaxent ... se détendent ... en amenant davantage de détente dans votre dos ...

     

    • Respirez amplement ... et consciemment ... Imaginez une cascade d'eau claire et vive ... dans un paysage naturel tout à fait agréable et accueillant ...

     

    • Laissez votre esprit survoler vos souvenirs de bien-être ... pour imaginer l'endroit qui convient le mieux à cet instant ... tout en inspirant tranquillement et consciemment ... le long de votre colonne vertébrale ...

     

    • Vous êtes installé(e) confortablement ... et en toute sécurité ... prêt de la source d'eau. Vous sentez l'eau à la température tout à fait agréable ... qui coule et ruisselle librement sur votre peau ... amenant avec elle toutes les tensions qui polluent votre corps ... et qui vous empêchent de respirer à plein poumons ...

     

    • Imaginez qu'à chaque cycle de votre respiration ... vous inspirez maintenant les qualités  de forcede fraîcheurde puissance ... qui émane de cette source, comme une source d'inspiration ... tout à fait bienveillante ...

     

    • Laissez-vous prendre le temps de ressentir qu'à cet instant ... vous êtes à votre juste place ... libre d'être complètement vous-même ... dans la vérité de votre cœur ... dans cette nature qui vous accueille... telle que vous êtes ...

     

    • A chaque cycle de respiration ... imaginez-vous en train de vous relaxer de plus en plus sereinement ... et complètement avec plaisir, à cette fontaine de vitalité maintenant ...

     

    • Tout en laissant grandir intérieurement le sourire et la légèreté ... dans chaque cellule de votre corps , ici et maintenant ...

     

    • Comme si vous vous emplissiez d'une nouvelle énergie de vie tout à fait juste et appropriée pour vous, à cette étape de votre vie ...

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    • Allongez-vous, fermez lez yeux. Détendez tout votre corps. Faites le calme dans votre esprit. Imaginez-vous tranquillement assis(e) devant une table, vos mains posées devant vous, vos pieds à plat sur le sol. 

     

    • Laissez votre esprit s'évader, comme un papillon léger. Parcourez en pensée la journée de la veille, à la recherche des émotions que vous avez vécu.

                                                                                                                                                                                                                              Prendre conscience de son vécu émotionnel   

    •     Disposez face à vous quatre boîtes archives de couleur.

     

     - La première, de couleur rouge, porte l'étiquette "colère".

     - La deuxième boîte de couleur bleue porte l'étiquette "peur".

     - La troisième boîte de couleur blanche, l'étiquette "tristesse".

     - La dernière boîte de couleur jaune porte l'étiquette "joie".

     

     

     

     

    •  Dès que vous identifiez une émotion, seule ou cachée par un sentiment. Soulevez le couvercle de la boîte colorée qui lui correspond et mettez-la à l'intérieur.

     

    • Remontez ainsi jusqu'au weekend précédent. Triez, rangez, classez les émotions.

     

    • Vous constaterez peut-être que certaines émotions se ressemblent. Pour d'autres, la boîte semble déjà pleine. Pour d'autres encore, la boîte déborde. Dans ce cas, imaginez que d'un coup de baguette magique, elle change de taille.

     

    • Toujours assis(e) à votre table, observez vos boîtes et considérez vos émotions

     

    - Qu'ont-elles à vous apprendre ?

    - Avez-vous envie de leur parler ?

     

    Une fois ce tri fait, simplement et sans jugement, prenez le temps de revenir à vos activités habituelles. Dès la fin de cet exercice, notez vos impressions, réflexions, remarques.

     

     

    Laurence Roux-Fouillet, "La sophrologie au féminin".

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique